Depuis 2000, association pour la sauvegarde de Soulac,
entre nature et qualité de vie

  • Photo
  • Photo
  • Photo
  • Photo
  • Photo
  • Photo
 

Petit historique succint

2000

20 aout: création de l'association «Vivre à Soulac» (VAS) en réaction au projet d'implantation d'une résidence Pierre&Vacances dans la dune entre Casino et VVF novembre: Pierre & Vacances retire son projet dans la dune. Il s'installera finalement boulevard Marsan de Monbrun, en retrait du bord de mer.

2001

Mars: élections municipales. Le projet de réhabilitation du front de mer est au programme. Vivre à Soulac adresse ses propositions à la Mairie.

printemps: premiers relevés du trait de côte par VAS.

31 décembre: le plan de prévention des risques avancée dunaire et recul du trait de côte (PPRL) est approuvé par arrêté préfectoral.

2002

29 novembre: Vivre à Soulac, «ayant des données techniques à faire valoir et eu égard aux pièces et argumentations communiquées (à la préfecture)» est admise au sein du comité de suivi du PPRL.

9 décembre: première réunion du comité de suivi . Appelé à se réunir chaque année, il ne sera jamais convoqué, malgré les demandes répétées de Vivre à Soulac.

2003

Janvier: accord avec la Mairie pour une expertise environnementale de la dune Sud de Soulac. Le cabinet Artline est retenu.

26 mars: arrêté préfectoral autorisant les travaux de défense de l'Amélie. VAS conteste le bien-fondé de l'ouvrage prévu.

Avril: premières propositions de VAS pour la protection des dunes. Rappelées régulièrement Première campagne de mesures GPS du trait de côte. Renouvelées chaque année après les grandes marées d'équinoxe de printemps. Résultats publiés tous les trois ans.

2004

14 mars: conclusion de l'expertise Artline: «dune à protéger pour son intérêt biologique et paysager». Confirme les expertises dans le même sens de M. Sargos (expert auprès des tribunaux) et de la société botanique du Centre Ouest.VAS demande la création d'un parc dunaire sur ce site.

7 mai: VAS propose un premier plan de protection du littoral et de gestion du trait de côte sur la commune de Soulac. Prenant en compte la sauvegarde des secteurs habités du Signal et du VVF.

2005

5 janvier: édition d'un dossier VAS pour une politique du littoral à Soulac.

14 et 16 mars: intervention auprès du Préfet et de la DG (direction générale) environnement (Bruxelles) pour rectification du zonage Natura 2000 des dunes du Cap Ferret à la Pointe de Grave. Le seul secteur exclu concerne les dunes entre l'Amélie et Montalivet.

Fin 2005: les travaux de l'ouvrage de défense de l'Amélie sont achevés.

5 décembre: création d'une chronique de l'érosion à Soulac, en complément des relevés réguliers de VAS

2006

24 avril: PLU (plan local d'urbanisme) de Soulac arrêté par la Mairie. Soumis à enquête publique.

VAS demande une coupure d'urbanisation entre Soulac et l'Amélie.

16 mai: relevé du trait de côte. Fait apparaître une importante accélération du recul. Réserves de VAS sur l'effet des travaux de l'Amélie

12 juin: première installation de mobile-homes en surplomb de la falaise dunaire aux «Sables d'Argent».

2007

21 mai: PLU approuvé. Ne retient pas la coupure d'urbanisation entre Soulac et l'Amélie.

2008

16 mars: élections municipales. La réhabilitation du front de mer fait partie des programmes prioritaires.

4juillet: «journée érosion» organisée par VAS. Avec le professeur Tastet, université Bordeaux I, géologue spécialiste des problèmes d'érosion à la pointe du Médoc et M. Jean Favennec de l'ONF, spécialiste des dunes atlantiques et aquitaines. Sortie sur le terrain et film débat.

2009

12 février: chronique de l'érosion N° 9, suite aux tempêtes KLAUS et Quinten. Annonce les menaces à venir (Signal et villa Surprise).

Avril: construction de l'enrochement devant les «Sables d'Argent». 200 mètres de long. Courrier de VAS à la Mairie et à la Préfecture: implantation sur le domaine public maritime illégal, sans étude préalable et sans autorisation (arrêté) du Préfet.

31 octobre: accord de la Mairie pour la création d'un parc dunaire, dune sud.

2010

Février: tempête Xynthia. Fort recul du trait de côte devant le Signal. Avenir de l'immeuble en jeu.

Mars: construction de l'enrochement devant le camping de l'Amélie (Sandaya). Courrier VAS comme pour les «sables d'Argent».

1erJuillet: Projet de VAS pour l'aménagement du secteur sud de Soulac (Hippodrome), sous le nom de «playa jardin». Pour en faire une zone naturelle de sports et de loisirs.

7 octobre: SCOT (schéma de cohérence territoriale) de la pointe du Médoc arrêté en Conseil de la communauté de communes (CDC).

Novembre: le projet de délocalisation du Carrefour Market en Zone humide à Neyran est abandonné après pétition d'un collectif d'associations, dont VAS, et réunion avec les dirigeants du super marché

2011

16 février-18 mars: enquête publique sur le projet de SOT.

11 aout: après modifications prenant en compte le résultat de l'enquête publique, le SCOT est approuvé par le conseil de la CDC. Recours de VAS, portant sur la coupure d'urbanisation insuffisante entre Soulac et l'Amélie et sur la cartographie imprécise des zones naturelles. Rejeté par le Tribunal Administratif.

4 septembre: recours de VAS contre le permis de construire du «domaine de l'Amélie» accordé à Alma France pour la construction de 26 villas et 13 logements sur le secteur de l'hippodrome, côté mer.

17 octobre: les travaux de réhabilitation de la place de la Basilique commencent par l'abattage de cyprès centenaires, malgré un recours gracieux de VAS et une pétition regroupant 261 signatures pour la conservation de ces arbres.

16 novembre: Alma France demande la résiliation et l'annulation de son permis de construire. Le projet immobilier est abandonné.

2012

Mars: publication du document de «stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte».

2013

Printemps: relevés du trait de côte indiquent une accélération inquiétante de l'érosion, comprise entre 1,50 et 6 m au sud du Signal. VAS demande la réunion du comité de suivi du PPRL

24 décembre: «Dirk» inaugure la série de tempêtes qui aboutira au recul exceptionnel du trait de côte en 2014.

2014

4 janvier: Christina

6 janvier: HERCULES (vagues 12m)

27 janvier: Nadja

5 février: PETRA (vagues 12m)

9 février: RUTH (vagues 12 m)

Février: évacuation de l'immeuble du Signal

28 février: Andrea

3 mars: CHRISTINE (vagues 12 m)

23 mars: élections municipales. La réhabilitation du front de mer est toujours au programme...

30 avril: relevé VAS du trait de côte.
Reculs mesurés: 22 mètres entre le casino et le sud du Signal; 15 mètres devant le VVF; 29 métres à la plage sud (Naïades); 11mètres des «Sables d'Argent» à la pointe de la Négade (hors ouvrage de l'Amélie). Plan de défense du trait de côte proposé par Vivre à Soulac à la CDC de la Pointe du Médoc, Préfecture et GIP littoral aquitain.

Automne: Travaux en urgence avant l'hiver. Rallongement de l'épi des Arros et création d'un musoir prolongeant l'ouvrage de l'Amélie.

Novembre: création du site internet de Vivre à Soulac.

2015

Répit de l'érosion malgré de très forts coefficients de marées ( 119 en mars; 117 en septembre). Année marquée par la résilience des plages. Profil défensif du trait de côte entre l'épi des Arros et le VVF.

Avril: Ouverture du compte facebook de Vivre à Soulac;

2016

22 avril: communication VAS en assemblée générale sur l'évolution du trait de côte. Stable au nord du VVF, en fort recul au sud. Résolutions sur l'allongement et le renforcement de l'épi des Arros, sur le démantèlement de l'enrochement des «Sables d'Argent», sur la gestion des dunes bordières et sur l'aménagement du front de mer. Accord du Sénateur Maire sur ces 4 dossiers.

Été: le profil de plage constaté en 2015 est confirmé. Variation par rapport au trait de côte 2014: plage centrale, +128 mètres; casino, +50 mètres; Signal, 0 mètre; entre Signal et VVF, +20 mètres; entre Naïades et La Négade, - 5 mètres en moyenne.